Les fournisseurs d'accès américains autorisés à la revente de données

Le sénat américain autorise à présent les fournisseurs d'accès à Internet à revendre l'historique de navigation de leurs clients. La résolution votée le 23 mars annule ainsi la loi de protection de la vie privée des abonnés proposée par la Federal Communications Commission sous l'administration Obama. Cette dernière exigeait notamment des fournisseurs l'autorisation explicite des consommateurs pour toute revente de données à des publicitaires. Les lobbyistes américains ont jugé que cette situation était déloyale au regard des pratiques des moteurs de recherche tels que Google et des plateformes sociales telles que Facebook.

A number of Democratic Senators rallied against the bill before the vote, arguing that it would weaken consumer protections. "Passing [the resolution] will take consumers out of this driver's seat and place the collection and use of their information behind a veil of secrecy," said Sen. Bill Nelson (D-FL), "despite rhetoric surrounding our debate today suggesting that eliminating these common-sense rules will better protect consumers' privacy online or will eliminate consumer confusion." (source)